image d'en-tête

Le doudou perdu

sur la route

Je venais à pied du village où j'étais allée faire quelques courses. Je marchais sur la berme, le long d'un fossé plein d'herbes qui n'avaient pas encore été coupées par la grosse machine (elle passait de temps à autre et broyait tout ce qui traînait dans les fossés). Les gens étaient au travail et la route était déserte et silencieuse.

doudou dans le fossé

Tout à coup, je perçus un petit bruit venant du fossé particulièrement profond à cet endroit : une voix fine comme un fil de soie, cristalline comme les notes d'un clavecin. Je me penchai au bord du fossé et distinguai ces mots : "Ramassez-moi, je suis blessé, je vais mourir dans ce trou." Je posai mon couffin et descendis précautionneusement dans le creux, je vis, dans l'herbe, une forme beige et rouge recroquevillée. La petite voix venait de là. J'écartai les tiges plus ou moins sèches et en extirpai...un doudou bien mal en point, maculé de boue et de poussière, déchiré dans le dos, désarticulé et sans force, qui parlait d'une voix bien faible mais audible tout de même : " Merci beaucoup, je vous en prie, aidez-moi !"


doudou dans le couffin

Je déposai le petit corps dans mon couffin. Je venais justement d'acheter un gros paquet d'ouate, il y serait confortablement installé. Le doudou se laissa faire et se tut, le balancement de mon couffin au bout de mon bras le berça et il s'endormit. Je me demandais bien ce qui était arrivé : d'habitude, on rencontre les doudous dans la chambre des petits enfants.


réparation de la blessure

J'allais essayer de lui redonner des forces puis je l'interrogerai. Arrivée à la maison, je déposai délicatement le doudou profondément endormi sur la table de ma lingerie et décidai de réparer son dos avant toute chose : avec un joli fil rouge, je rapprochai les bords de la blessure et les cousis l'un avec l'autre à tout petits points. Cette opération ne le réveilla même pas.


bain du doudou

Quelques heures plus tard, il ouvrit les yeux et dit :" Je me sens beaucoup mieux, je n'ai même plus mal au dos." Je lui fis remarquer qu'il était bien sale et qu'il me fallait le nettoyer : " S'il te plaît, ne me lave pas dans la machine à laver, je crois que je ne résisterais pas à l'épreuve." C'était pourtant bien mon intention mais je changeai d'avis. J'allais chercher un gros tampon d'ouate et un flacon de lait de toilette avec lesquels je le débarbouillai. Cela lui était très agréabble, je le voyais à son état de détente. Je remplis une bassine d'eau tiède et de mousse de savon puis je baignai le corps entier du doudou, le maintenant dans l'eau jusqu'à ce que toutes les particules de boue et de poussière se fussent détachées de lui.


doudou sèche sur l'herbe

Je le rinçai dans de l'eau claire et l'installai sur une serviette au soleil, sur la pelouse où il se rendormit.


doudou sur le lit

Une fois sec, je le transportai sur le lit de ma petite fille, Eléa, où il se réveilla en s'étirant :" Maintenant, Doudou, raconte-moi ce qui t'est arrivé.


 doudou dans la chambre d'Aline

- Ah ! Tu sais que je m'appelle Doudou ! Je suis le doudou d'Aline, une petite fille de trois ans. Depuis sa naissance, je partage tous les instants de sa vie : je dors avec elle dans son lit. Quand elle pleure, je lui fredonne les berceuses que je connais :

Duerme, duerme negrito, tu mama esta en el campo, duerme, duerme negrito...


Une souris verte, qui courait dans l'herbe, je l'attrape par la queue, je la montre à ces messieurs...


Dors, min p'tit quinquin, min p'tit pouchin, min gros rojin ! Te m'feras du chagrin si te n'dors point j'qu"à dmain...


Hush, little baby, don't say a word, mama's going to buy you a mockingbird...


le repas d'Aline

Quand elle mange sur sa chaise haute, je suis assis à côté d'elle et la maman d'Aline dit ; " Une bouchée de purée pour Aline, une bouchée pour Doudou !" et, de cette façon, tous les deux, nous terminons la purée de carottes.


doudou à la creche

Quand elle va à la crèche, j'y vais aussi. Ainsi, je rencontre d'autres doudous qui s'appellent presque tous " Doudou". Pendant que les enfants vont faire pipi ou pendant qu'ils jouent dehors, nous échangeons entre doudous nos expériences. C'est là que j'ai appris toutes ces berceuses, par exemple.


doudou dans la machine à laver

Mais, quand Aline est dans son bain, le soir, je n'ai pas le droit d'être dans la salle de bain, je n'ai pas droit au bain. Non ! la maman d'Aline préfère me fourrer, de temps en temps, dans la machine à laver et alors, ce sont des moments très difficiles pour moi : balloté dans tous les sens dans ce tambour qui tourne, j'ai le mal de mer, le savon me pique le syeux, les serviettes de toilette mouillées m'écrasent... Dans le séchoir, je crève de chaud et je ne peux pas m'échapper. Il est vrai qu'après, je sens bon, je suis tout propre et Aline m'embrasse, me lèche, me suce autant qu'elle le veut et j'aime beaucoup cela.


 doudou sur le bateau

Un jour, le papa et la maman d'Aline décidèrent qu'ils iraient tous les trois passer leurs vacances à Belle île en mer. Pour la première fois, je pris le train puis le bateau et là, j'eus très peur : dans les bras d'Aline, elle-même dans les bras de son papa, je me retrouvais au-dessus de l'eau, une masse bleue, mouvante, prête à engloutir tout ce qui tomberait, mais, Aline me serrait très fort sur son coeur.


 doudou sur le vélo

A Belle île, les parents d'Aline louèrent des vélos pour aller se promener sur les petites routes. J'étais de toutes ces sorties, installé sur les genoux de la petite fille assise et sanglée sur un siège derrière son papa.


doudou dans une malle

Elle aimait beaucoup ces promenades et criait :"Plus vite, papa, plus vite !" Dans ces moments-là, Aline m'oubliait un peu, mais je savais bien, d'autres vieux doudous me l'ayant raconté à la crèche, qu'un doudou était destiné à finir sa vie relégué dans une vieille malle, dans un grenier, quand l'enfant n'avait plus besoin de ses berceuses et de ses câlins.


 doudou tombe du vélo

Alors, je profitais encore au maximum de ma situation de doudou utile par intermittence. Le vélo passa dans un trou, ce qui fit sauter Aline et la fit beaucoup rire, mais, moi, j'étais tombé sur la route et personne ne s'en apercevait.


 doudou écrasé

Encore tout étourdi par ma chute, voilà que la roue d'un engin à moteur me passait sur le corps et déchirait mon dos. Je parvenais à ramper vers le fossé où tu m'as trouvé, incapable d'aller plus loin.


doudou pleure

Voilà, tu sais tout de ma vie. Maintenant, je voudrais bien retrouver Aline. Je suis sûr que je lui manque et qu'aucun autre doudou ne peut la consoler de mon absence." De grosses larmes coulaient sur les joues de Doudou.


affichage

Ton accident date seulement d'hier, elle est certainement encore sur l'île. En attendant, repose-toi ! Dors pour être en forme quand tu reprendras tes fonctions auprès de la petite fille !" J'ai écrit un billet : " Doudou perdu sur la route de Palais à Bangor cherche Aline." J'y ai joint une photo de Doudou et mon numéro de téléphone. J'ai affiché ce billet dans les boulangeries, dans les supermarchés, sur les poubelles, les poteaux téléphoniques, les troncs d'arbres, les bornes et les clôtures le long des routes.


Le papa téléphone

"Allo ! Je suis le papa d'Aline. C'est vous qui avez trouvé son doudou ? Est-ce que je peux venir le chercher avec ma fille ? "


 retrouvailles

Ainsi, j'ai pu voir le grand bonheur d'une fillette retrouvant son ami. Elle l'embrassait, le serrait contre elle, lui disait des tas de mots doux qui ne nous étaient pas destinés alors, ni le papa ni moi n'avons écouté. Doudou est reparti sur le vélo, dans les bras d'Aline. Je ne l'ai jamais revu.